Baron Noir, saisons 1 et 2

Baron Noir, saisons 1 et 2

Baron Noir

  • Genre: Drame
  • Date De Parution: 2016-02-08
  • Épisodes: 16
6.6/10
6.6
De 5 Évaluations

Description

Plongez dans les arcanes du pouvoir à travers cette série palpitante. Entre trahisons, rivalités, engagements et retournements de situation, BARON NOIR s’impose comme l’une des séries phares de la Création Originale de c+.

Épisodes

Titre Temps
1 Saison 1, Épisode 1 : Jupiter 55:33 Télécharger
2 Saison 1, Épisode 2 : 1932 50:54 Télécharger
3 Saison 1, Épisode 3 : Solférino 48:19 Télécharger
4 Saison 1, Épisode 4 : Bleu 49:16 Télécharger
5 Saison 1, Épisode 5 : Grenelle 55:48 Télécharger
6 Saison 1, Épisode 6 : Shutdown 50:39 Télécharger
7 Saison 1, Épisode 7 : Pianoforte 51:04 Télécharger
8 Saison 1, Épisode 8 : Pardon 58:56 Télécharger
9 Saison 2, Épisode 1 : Twins 55:53 Télécharger
10 Saison 2, Épisode 2 : Tourniquet 54:18 Télécharger
11 Saison 2, Épisode 3 : Haram 55:46 Télécharger
12 Saison 2, Épisode 4 : Conversion 55:29 Télécharger
13 Saison 2, Épisode 5 : Chouquette 51:01 Télécharger
14 Saison 2, Épisode 6 : Remontada 55:08 Télécharger
15 Saison 2, Épisode 7 : Diprotodon 48:44 Télécharger
16 Saison 2, Épisode 8 : Sorpasso 47:51 Télécharger

Bande Annonce

Revues

  • Encore une bonne série française

    5
    Par genevi
    Bravo
  • A éviter

    1
    Par JLF78
    La saison 1 était passable, la 2 est pathétique. C'est un festival Kad Merah verbeux et ennuyeux. Décidément, à part Engrenages, les Français sont incapables de pondre une série convenable.
  • Noir noir...

    4
    Par basile 4
    Tellement proche de la réalité que ça fait peur... pour public averti bien sûr...
  • Trop de politique

    1
    Par Olivier Bedus
    Alors que Marianne et autres magazines politologues avaient ensensé ce second opus; celui-ci appararait bien décevant, en se noyant dans des multilogues et dialogues si politiques que l'histoire n'a plus aucun sens. Et, déconnecté du réel, on se demande pourquoi tout tourne autour de ce baron noir, qui va à droite, à gauche, de Dunkerque à Paris sans vraiment passer par la case prison. En réalité, cette série représente simplement ce que les citoyens normaux détestent le plus: les politicards et leurs manoeuvres. Ainsi, il ne se passe rien ou si peu. Dommage.

Commentaires

keyboard_arrow_up